Organisation

L’autorisation d’activité de l’EHPAD de Chantelle délivrée par l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes et le Conseil Départemental de l’Allier prévoit :

  • 84 places en hébergement complet en unité traditionnelle
  • 26 places en hébergement complet en unité protégée
  • 3 places en hébergement temporaire
  • 14 places au Pôle d’Activités et de Soins Adaptés (PASA)

L’établissement est composé de 5 services :

Unités traditionnelles

  • Les Mimosas : 35 chambres seules
  • Les Tamaris : 20 chambres seules et 8 chambres doubles
  • Les Bleuets : 16 chambres seules (en cours de rénovation)

Unités protégées

  • Les Lilas : 14 chambres seules
  • Les Coquelicots : 12 chambres seules

Pourquoi venir en hébergement temporaire ?

Il est possible de venir en séjour temporaire à l’EHPAD DE CHANTELLE à l’occasion de différentes situations, notamment :

  • L’indisponibilité de l’aidant principal du fait de vacances ou d’hospitalisation par exemple.
  • La prise en charge de la personne âgée à la suite d’une situation de dépendance temporaire : fracture, entorse, problème de santé momentané.
  • Le choix de passer la période hivernale dans une structure pour éviter l’isolement lors de mauvais temps.
  • Le désir de venir séjourner en établissement afin de savoir comment se passe la vie en collectivité et de s’y préparer éventuellement.

L’hébergement temporaire est encouragé par le Conseil Général dans le cadre du maintien à domicile.

Le fait de venir en établissement sur une période déterminée est intégré au plan d’aide des personnes âgées dépendantes qui sont bénéficiaires de l’APA à domicile. A leur retour à domicile, le plan d’aide reprend son cours.

Les conditions de l’hébergement temporaire :

Au maximum 90 jours par année civile, consécutifs ou non.

L’établissement veille à ce que cela soit respecté au moment de la demande et que la personne âgée consente à ce séjour temporaire.

En cas d’impossibilité de retourner à domicile pour un motif précis : incapacité de l’aidant, dégradation de l’état de santé par exemple, la personne accueillie en hébergement temporaire est prioritaire pour intégrer un hébergement permanent dans la structure si c’est son choix.